Retour
SYMBOLES BAHA'IS

Haykalétoile baha'ie à 9 branches calligraphie du "Plus Grand Nom"monogramme de "Plus Grand Nom"
étoile Haykal (Temple)
Astre à neuf branches
Calligraphie de l'invocation "Ya Bahá'ul Abhá" :
"Ô Gloire des Gloires"
Monogramme du "Plus Grand Nom"
apposé sur les bâtiments bahá'ìs

Le véritable symbole de la Foi Baha'ie est une étoile à 5 branches appelée en arabe Haykal ("temple"), sous la forme de laquelle le Báb rédigea de nombreuses lettres, épîtres et prières. 5 est la valeur numérique du mot Báb selon l'alphabet ABJAD. Elle représente la manifestation des qualités divines dans un temple humain, comme il est expliqué dans "l'épître du temple" (Súriy-i-Haykal), et elle est utilisée dans ce sens dans le monogramme du "Plus Grand Nom".

D'après Wikipedia, l’étoile à neuf branches est devenue un autre des symboles du bahaïsme et fut inventée par l'architecte de la Maison d'Adoration baha'ie de Wilmette (près de Chicago, aux États-Unis), Jean-Baptiste Louis Bourgeois (1856-1930). Le chiffre 9 revient souvent dans cette religion car, selon l’isopséphie utilisée, le mot « Bahá' » a une équivalence numérique de 9 selon la numération Abjad.

Elle est aussi utilisée dans la théorie de l’ennéagramme qui repose sur la distinction de neuf types de personnalités. C'est encore une référence au passage au stade de maturité pour l'humanité, car le chiffre 9 contient tous les autres et symbolise la perfection et l'accomplissement. C'est aussi une référence aux neuf grandes éducateurs de l'humanité reconnus par les baha'is : Krishna, Abraham, Moïse, Bouddha, Zoroastre, Jésus, Mahomet, le Báb et Bahá'u'lláhLe Soleil est le symbole du Messager de Dieu qui apporte la vie et la lumière à l'humanité (ST Jean 1/1-14). Bahá'u'lláh écrit à ce propos dans le "Livre de la Certitude" : Ainsi “soleil” signifie en un sens les soleils de vérité qui se lèvent de l’horizon de l’ancienne gloire et répandent sur le monde une effusion de grâce céleste. Ces soleils de vérité sont les Manifestations universelles de Dieu dans les mondes de Ses noms et attributs. Et de même que le soleil visible, ainsi que l’a décidé Dieu le Vrai, l’Adoré, aide au développement de toutes choses terrestres :  aux arbres, aux fruits avec leurs diverses couleurs, aux minéraux et à tout ce qui existe dans la création ; de même, les arbres de l’unité divine, les fruits de son unicité, les feuilles du détachement, les fleurs de la connaissance et de la certitude, le myrte de la sagesse et de l’explication apparaissent par des soins attentifs et l’influence éducative de ces astres divins qui rénovent le monde à chacune de leurs apparitions ; ils font couler les flots de la vie éternelle, surgir les vagues de la mer de générosité, apparaître les nuages de faveur et souffler les brises de miséricorde sur tous les êtres existants. C’est grâce à la chaleur de ces soleils divins et aux feux éternels qu’ils allument que la flamme de l’amour de Dieu brûle avec ardeur dans le cœur des hommes. C’est par la grâce abondante de ces symboles du détachement que l’esprit de vie éternelle est insufflé dans le corps des mortels. Le soleil visible n’est évidemment qu’une image de la splendeur de l’astre de vérité, ce soleil incomparable, sans égal ni rival.

Il existe en islam une tradition attribuant à Dieu 99 noms et un centième nom caché qui sera révélé à la fin des temps. Pour les baha'is ce centième nom est
« Bahá' » (Splendeur, Gloire). Le monogramme du "Plus Grand Nom" est une calligraphie dans toutes les directions du "Plus Grand Nom" : Alláh'u'Abhá (Dieu le Plus Glorieux). Il figure sur tous les bâtiments officiels bahá'is. Les deux étoiles à cinq branches symbolisent les deux prophètes de la Foi Bahá'ie : le Báb (dont la valeur numérique du nom est 5 selon l'alphabet Abjad) et Bahá'u'lláh. Les trois niveaux symbolisent les différents mondes divins qui ne peuvent communiquer entre eux que par le Prophète symbolisé par le trait vertical : le monde de Dieu (Háhút, Lálút), le monde du "Commandement Prophétique" (Jabarút) et le monde de la création (Malakút = anges, Nasút = hommes)
 

RETOUR A / PLAN / E.COFFINET