Retour au Plan

Les écritures saintes sont le patrimoine de l’humanité et nul n’a le droit d’en altérer le texte (01), ni d’imposer à quiconque, par la force, sa propre interprétation (02).

Les vies du Báb et de Bahá’u’lláh, prophètes de la Foi Bahá’íe, sont des faits historiques qui survinrent à la fin du XIXème siècle et que l’on connaît bien par des chroniques historiques, multiples, diverses et sûres.

De même que l’on entrechoque deux silex afin d’en faire jaillir le feu, tout chercheur réellement sincère doit confronter les faits entre eux pour constater par lui-même d’où jaillit la lumière de la vérité. Bahá’u’lláh n’exigea de personne une acceptation aveugle de Ses enseignements et de Ses preuves. Bien au contraire, Il présenta, au premier rang de Ses enseignements, un avertissement appuyé contre l’acceptation sans réflexion de toute autorité, car la religion doit aller de pair avec la raison. Il insista pour que chacun, ouvrant les yeux de discernement et les oreilles d’entendement, puisse juger par lui-même, indépendamment et sans contrainte extérieure, où est la vérité.

UNE  ATTENTE  UNIVERSELLE


La plupart des religions prédisent qu’à la "fin des temps" – qu’il faut comprendre par : à la fin d’un temps, d’une ère – surviendra un  être saint , qui établira "l’Age d’Or" ou le "Royaume de Dieu" sur la terre. Il sera éventuellement précédé d’un  héraut précurseur. Ainsi, sont attendus :

selon les hindouistes :   le dixième avatar de Vishnou (03)

selon les israélites :      le retour d’Elie et l’avènement du Messie (04)

selon les zoroastriens : Úshídar-Máh et Sháh Bahrám (05)

selon les bouddhistes :  le cinquième Bouddha, Maitreya (06)

selon les chrétiens :      le retour de Jésus-Christ (07)

selon les musulmans :    le Mihdí et le retour de Jésus (‘Ísá) pour les sunnites,
                                       le Qá’im et le retour de l’Imám Husayn pour les chiites. (08)

Nous allons essayer d’apporter quelques éléments de réponses à cette énigme, en rapprochant les événements historiques et les écritures saintes, tout en gardant bien présents à l’esprit les deux avertissements donnés à Ses disciples par Jésus-Christ (09) :

“Gardez-vous des faux prophètes ! ...Ainsi, c’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez.”

“Aussi veillez, ...à l’heure que vous ne croirez pas, le Fils de l’Homme viendra !”
 

Δ / ACCUEIL  /  ETERNEL APPEL